malgre tout media logo with sign
Annonce
8 minuten

5 choses que les enfants apprennent en socialisant avec les chevaux 

Les chevaux peuvent-ils être la clé pour aider les enfants à développer des compétences de vie importantes? De nouvelles recherches montrent que la socialisation avec les chevaux est plus qu’une simple activité amusante l’après-midi. L’interaction avec les chevaux peut avoir un large éventail d’effets psychologiques et sociaux positifs pour les enfants et les adolescents. 

Plusieurs études scientifiques ont montré que le traitement des chevaux peut avoir un impact profond sur le développement physique, mental et social des enfants. Les chevaux peuvent tout enseigner aux enfants, de la prise de responsabilité et de la persévérance au développement des compétences de communication et de collaboration. Les chevaux peuvent renforcer la confiance en soi des enfants et les aider à développer un large éventail de compétences. Voici cinq suggestions sur ce que les enfants peuvent apprendre en traitant avec des chevaux. 

Annonce

Empathie et respect des autres êtres vivants 

Socialiser avec les chevaux peut apprendre aux enfants à avoir de l’empathie et du respect pour les autres êtres vivants. Les chevaux sont de gros animaux, et pour interagir avec eux de manière positive, vous devez être conscient de leurs réactions et de leurs sentiments. Les chevaux réagissent à notre langage corporel, au ton de notre voix et à nos intentions, et les enfants qui apprennent à comprendre et à respecter cela peuvent également mieux comprendre les sentiments et les réactions des autres. Selon une étude publiée dans la revue « Anthrozoos » en 2013, il s’avère que les enfants qui interagissent avec les chevaux développent plus d’empathie et de compétences sociales que les enfants qui n’en ont pas. L’étude a porté sur 222 enfants âgés de 6 à 13 ans qui ont participé à un programme de camp d’été qui comprenait l’équitation. Les enfants ont rempli des questionnaires avant et après le camp d’été, et les résultats ont montré une amélioration significative de leur capacité à comprendre les sentiments des autres après le programme. 

Une autre étude publiée en 2015 dans « The Journal of Genetic Psychology » a révélé que les enfants qui interagissent avec les chevaux développent plus de respect pour les animaux et la nature que les enfants qui ne le font pas. L’étude a porté sur 154 enfants âgés de 6 à 14 ans, dont certains ont participé à un programme de camp d’été impliquant des chevaux, tandis que d’autres ont participé à un autre programme de camp d’été sans chevaux. Les enfants ont répondu à des questionnaires avant et après le camp d’été, et les résultats ont montré une nette amélioration du respect des animaux et de la nature chez les enfants qui ont participé au camp avec des chevaux, par rapport aux enfants de l’autre camp. 

Ces résultats suggèrent que traiter avec les chevaux peut donner aux enfants une meilleure compréhension et un plus grand respect pour les autres êtres vivants et la nature, ce qui peut enseigner aux enfants un comportement plus responsable et durable à l’avenir. 

Responsabilité et persévérance 

Prendre soin d’un cheval demande du temps et du dévouement. Les enfants qui apprennent à assumer la responsabilité des besoins quotidiens d’un cheval, par exemple en gardant l’écurie en ordre ou en s’assurant que le cheval a suffisamment d’eau et de nourriture, peuvent apprendre à assumer la responsabilité d’autres tâches dans leur vie. Prendre soin d’un cheval peut également apprendre aux enfants à être persévérants et à maintenir une tâche, même si cela peut être difficile ou prendre beaucoup de temps. S’occuper des chevaux peut aider les enfants à développer un sens des responsabilités et de la persévérance. Grâce à l’interaction quotidienne avec les chevaux, les enfants apprennent à assumer la responsabilité d’une autre créature vivante et deviennent plus conscients de leurs propres actions et conséquences. Cela peut les aider à développer leur capacité à assumer leurs responsabilités et leur persévérance dans d’autres domaines de leur vie. 

Une étude de 2015 a examiné l’efficacité d’un programme impliquant des chevaux dans le traitement des problèmes de comportement chez les enfants. Les résultats ont montré une grande amélioration de la capacité des enfants à prendre leurs responsabilités et à gérer des situations difficiles, telles que des conflits avec leurs parents ou leurs enseignants. Les enfants ont également développé un sentiment accru de maîtrise de soi, suggérant que l’interaction avec les chevaux peut aider à promouvoir la capacité des enfants à réguler leur comportement. Une autre étude de 2020 a examiné l’efficacité d’un projet impliquant la thérapie équine pour un groupe d’enfants atteints de troubles du spectre autistique (TSA). Les chercheurs ont constaté que les enfants développaient une capacité accrue à prendre des responsabilités et à planifier leurs tâches après avoir participé à la thérapie équine. En outre, les résultats ont montré que la persistance des enfants s’améliorait, ce qui peut être un facteur important dans le développement de leurs compétences sociales et personnelles. Les enfants qui ont participé au programme ont développé un plus grand sens des responsabilités et une meilleure capacité à identifier et à communiquer leurs propres besoins et désirs. Les enfants ont également montré une plus grande volonté d’assumer la responsabilité de leur propre apprentissage et développement. 

cheval
Les chevaux peuvent renforcer la confiance en soi des enfants et les aider à développer un large éventail de compétences. Photo : Canva Pro

Confiance en soi et maîtrise de soi

Monter à cheval peut donner aux enfants confiance et maîtrise de soi. Les chevaux sont de gros animaux, et il peut être effrayant de monter sur un cheval pour la première fois. Cependant, lorsque les enfants apprennent à communiquer avec le cheval et à coordonner ses mouvements, cela peut leur donner un sentiment de maîtrise et de contrôle. 

Une étude publiée en 2020 dans la revue « Animals » a révélé que les enfants qui travaillaient avec des chevaux de thérapie présentaient une augmentation accrue de leur confiance en soi et de leur acceptation de soi. Les chercheurs ont souligné que l’interaction avec les chevaux peut permettre aux enfants de se sentir précieux et respectés, renforçant ainsi leur image de soi. 

De plus, traiter avec des chevaux nécessite un certain degré de maîtrise de soi et de discipline, car les chevaux sont des animaux sensibles qui réagissent même à de petits changements dans notre comportement. Les enfants apprennent donc à réguler leur façon d’être, et à communiquer clairement et calmement avec le cheval pour atteindre le comportement souhaité. Cela peut contribuer au développement de la maîtrise de soi et de l’autorégulation chez les enfants. 

Une autre étude publiée en 2017 dans la revue « Human-Animal Interaction Bulletin » a révélé que les enfants qui travaillaient avec des chevaux présentaient une amélioration de leurs compétences d’autorégulation et de leur capacité à gérer le stress. Selon les chercheurs, c’est parce que les enfants ont appris à réguler leurs émotions et leur comportement en collaboration avec le cheval. 

Dans l’ensemble, s’occuper des chevaux et de l’équitation implique des exigences de courage, d’indépendance, de maîtrise de soi et de discipline, ce qui peut contribuer au développement de la confiance en soi et de l’estime de soi des enfants. 

Annonce

Travail d’équipe et communication 

Travailler avec des chevaux peut enseigner aux enfants le travail d’équipe et la communication. Lorsque vous travaillez avec un cheval, il est important de communiquer clairement et efficacement. Les chevaux réagissent à notre langage corporel, et il est donc important de faire attention à la façon dont vous vous déplacez et vous positionnez par rapport au cheval. Apprendre à travailler en équipe avec votre cheval peut également aider à enseigner aux enfants comment collaborer avec les autres et communiquer efficacement. 

Selon les recherches, les interactions des enfants avec les chevaux peuvent avoir des effets positifs sur leur développement social et émotionnel. Un article paru en 2014 dans la revue « Occupational Therapy in Mental Health » décrit comment l’équithérapie peut aider les enfants à développer leurs compétences sociales. L’étude montre que les enfants apprennent à lire le langage corporel du cheval et à y réagir de manière appropriée, ce qui peut être transféré à leur interaction avec d’autres personnes. En outre, les enfants peuvent apprendre à coopérer avec d’autres personnes pour effectuer les tâches quotidiennes liées au cheval. 

Une autre étude publiée en 2015 dans la revue «  Journal of Occupational Therapy, Schools, & Early Intervention » montre comment les chevaux peuvent aider à améliorer les compétences de communication chez les enfants autistes. Les chercheurs ont constaté que l’interaction avec les chevaux peut favoriser la communication et l’interaction sociale, et elle peut aider à réduire les sentiments d’isolement et de solitude chez les enfants. 

Les deux études montrent que traiter avec les chevaux peut avoir des effets positifs sur la capacité des enfants à coopérer et à communiquer avec les autres. Lorsque les enfants collaborent avec d’autres pour prendre soin des chevaux et les monter, ils apprennent à communiquer et à collaborer efficacement pour atteindre un objectif commun. Lorsque les enfants apprennent à lire le langage corporel du cheval et à réagir de manière appropriée, ces compétences peuvent les aider dans leurs interactions avec d’autres personnes. 

Annonce

Santé physique et bien-être 

Travailler avec des chevaux peut également avoir un impact positif sur la santé physique et le bien-être des enfants. L’équitation et la manipulation des chevaux sont un bon moyen de prendre l’air et de faire de l’exercice, car l’équitation oblige les enfants à utiliser différents groupes musculaires dans le corps. De cette façon, les enfants obtiennent un certain nombre d’avantages physiques et de santé en interagissant avec les chevaux. La recherche a montré que les enfants qui montent et travaillent avec des chevaux connaissent des améliorations de l’équilibre, de la coordination, de la force et de la flexibilité, ainsi qu’une endurance et une forme physique accrues. En plus de l’équitation, les enfants peuvent également participer à diverses activités, y compris le pansage et le toilettage des chevaux, ce qui peut également impliquer une activité physique saine. Une étude de Wójcik et Kolankowska a révélé que les enfants qui montaient une fois par semaine pendant six mois présentaient une amélioration significative de l’équilibre et de la coordination. Une autre étude a révélé que les enfants qui travaillaient avec des chevaux ont connu une amélioration de la force musculaire et de la flexibilité. L’étude a également révélé que les enfants qui montaient une fois par semaine pendant 12 semaines ont connu une amélioration de la condition physique et de l’endurance. 

Les études indiquent qu’il est important pour les enfants de s’éloigner du canapé et de l’écran, car un mode de vie sédentaire peut entraîner un certain nombre de problèmes de santé, tels que le surpoids et une condition physique altérée. Monter à cheval est une façon amusante et motivante de faire de l’exercice tout en passant du temps dans la nature et loin de l’écran. 

Il peut avoir un impact positif sur la santé physique, mentale et émotionnelle des enfants, et l’équitation peut aider à améliorer leurs habiletés motrices, leur conscience corporelle et leur confiance en soi. 

Teilen
Annonce
Annonce

Articles similaires

Annonce
magnifiercrossmenu